Bloodmoon - Le Forum officiel

Revenir en arrière   Bloodmoon - Le Forum officiel > Zone de la Communauté > RP > Personnages

Répondre
 
Outils du sujet Affichage du sujet
Ancien 08.07.2012, 03:42   #1
XxShadowsxX
Débutant
 
Inscrit : 20.03.2012
Lieu: Dans les ténèbres...
Messages: 4
Par défaut Shadows

Grosswarden, Hiver 1632, Hongrie Orientale (à une centaine de kilomètres de la Transylvanie).

La nuit enveloppait de son châle sombre la ville, alors que seule une petite villa restait éclairée. Au loin, un claquement régulier retentissait, se rapprochant rapidement. C’était les pas d’un jeune homme, encapuchonné dans un manteau de fourrure pour se protéger de la neige cinglante battant le pavé, se hâtant pour rentrer chez lui. Ce jeune homme de 20 ans se nommait Arkai Neimura, fils de Nerys Neimura, un des hommes les plus riches et influents du village. Si le jeune homme était dehors à une heure pareille, son père, très autoritaire, ne devait pas l’apprendre. Les pensées d’Arkai vagabondaient alors qu’il se rapprochait de sa demeure.
La famille, dans ces contrées, était l’institution la plus importante qui soit, surtout quand la famille d’où l’on venait possédait le pouvoir depuis plusieurs générations. Or, il se trouvait que Nerys avait conclu un accord avec une famille aussi riche et puissante que celle des Neimura, et comptait bien marier son fils aîné, Arkai, à une fille de cette famille. Le jour où Nerys avait appris son intention à Arkai, pourtant, avait été le point de départ d’une grande discorde entre les deux hommes. Arkai avait fait la connaissance, depuis peu, d’une jeune femme, Aina Nivrina, et n’entendait pas se marier avec une autre sous prétexte que sa famille était riche. A cette pensée, le jeune émit un grognement tout en marchant. Si son père cherchait à tout prix une alliance, il pourrait toujours marier son autre fils, le frère d’Arkai, Krineis. Celui-ci avait toujours été d’un naturel conciliant et ne contestait jamais un ordre de son père. Il avait déjà 18 ans, et ne fréquentait personne, lui… Mais Nerys avait pris sa décision, et avait donc interdit à Arkai de fréquenter d’autres femmes, et en particulier cette Aina qui ne lui inspirait pas confiance…
Sur ces pensées, Arkai atteignit l’entrée de sa demeure, la seule maison encore éclairée à cette heure avancée de la nuit.
Il entra sans faire de bruit. La lumière s’éteignit dans un bruit de soufflement. Arkai soupira.
« Petit frère… Il ne fallait pas m’attendre. » Une voix agacée lui parvient en réponse, chuchotant :
« Je n’allais pas risquer de te laisser prendre par Père ! Mais tu es un adulte désormais Arkai. Comportes-toi comme tel et obéis à Père ! Cesse de voir cette Aina !
-Tu sais bien que je ne le ferai pas, petit frère. Ne nous disputons pas pour ça… » Sourit Arkai.
Son frère, levant les yeux au ciel, un sourire mi-agacé, mi-joyeux pour son frère sur les lèvres, grimpa doucement les escaliers, suivi par Arkai.
Cette nuit-là, en s’endormant, Arkai pensa à sa famille, à sa mère, morte en couches en donnant naissance à Krineis, à son père, avide de pouvoir et autoritaire mais de plus en plus porté sur la bouteille, un père qui ne le comprenait plus, et à son frère, Krineis, qui était désormais le seul membre de sa famille digne de confiance.
XxShadowsxX est déconnecté   Répondre en citant
L'utilisateur suivant remercie XxShadowsxX pour son message :
Ancien 08.07.2012, 04:11   #2
XxShadowsxX
Débutant
 
Inscrit : 20.03.2012
Lieu: Dans les ténèbres...
Messages: 4
Par défaut

Quelques jours plus tard, Arkai se préparait à sortir sans le consentement de son père, quand celui fit brusquement irruption dans sa chambre, l’œil mauvais, le visage défait par la colère.
« Comptais-tu sortir, fils ? » demanda-t-il d’un ton menaçant. Arkai déglutit et ne souffla mot. Quand la question se fit entendre à nouveau, Arkai bredouilla :
« Je comptais juste sortir me dégourdir les jambes, Père.
-Seul ? »
Cette seconde interrogation ne permettait plus à Arkai d’échapper à une véritable réponse. Son père devait se douter de quelque chose, de toute façon. Sinon, il ne serait pas entré dans sa chambre à une heure aussi tardive, le jeune homme le savait. Ne pouvant plus cacher les choses à son géniteur, il avoua tout en bloc. La réponse ne se fit pas attendre.
« Tu oses, petit scélérat, braver mon commandement et sortir de ma maison pour voir une catin ?
-Ce n’est pas une catin ! Protesta Arkai, se mettant en colère à son tour. J’ai 20 ans, Père, et ne souhaite pas rester sous la coupe d’un homme porté sur la bouteille toute ma vie ! »
Manifestement, cette réponse était de trop. Le visage défait de son père passa de l’écarlate à la couleur craie.
« Comment oses-tu me parler de la sorte, à moi, ton père, qui ait pris soin de toi tout ce temps ! N’as-tu donc aucun respect ? Préfères-tu la compagnie d’une catin à celle de ta famille ?
-Je vous le redis, ce n’est pas une catin ! Elle me plaît, et on ne me parle nullement de mariage en sa compagnie au moins !
-Puisque tu prends les choses sur ce ton, misérable avorton, et que tu préfères le déshonneur à la famille, et bien soit ! Tu auras ce que tu désires. Va voir cette Aina ! Reste auprès d’elle, et ne reviens jamais. Je te chasse de cette famille ! »
Sur ces mots, un long silence s’installa. Arkai détourna le regard, et tourna les talons, alors que son frère, alarmé par les cris, accourait et essayait de raisonner son père, en vain. Nerys avait pris sa décision. Dans l’heure, Arkai avait empaqueté quelques affaires et s’apprêtait à partir.
« Grand frère… Gémit une voix embuée de larmes.
-Krineis… Sois courageux… Ne t’inquiètes pas, on se reverra. Personne ne peut nous séparer, pas même lui. »
Essayant vainement de répondre sans pleurer, Krineis finit par acquiescer de la tête et se jeta dans ses bras. Après cette dernière étreinte fraternelle, Arkai, un sourire triste aux lèvres, sortit.
Sortant de sa demeure sans véritable idée où aller, il lui apparut comme une évidence d’aller se réfugier dans les bras d’Aina. Il faisait nuit noire, une fois de plus. Un vent sauvage s’ajoutait à la neige pour créer une atmosphère sinistre. Le froid transissait Arkai jusqu’au bout des ongles alors qu’il se mettait à marcher. Tout à coup, il entendit un rire cristallin qu’il connaissait bien. C’était Aina, qui était venue à lui. Voyant sa mine déconfite, elle s’enquit de sa santé. Il lui raconta alors toute l’histoire.
« Si je comprends bien, tu n’as plus de famille, plus de maison, plus de propriétés… Dit-elle d’un air indéchiffrable.
-Non, je n’ai plus rien, soupira Arkai.
-Voyez-vous ça… » Fit Aina d’un air amusé, et avec un sourire étrange sur le visage.
Alors qu’Arkai allait demander ce qui l’amusait à ce point, le sourire de la jeune femme se transforma en un sourire cauchemardesque où deux canines gigantesques prirent la place du sourire innocent de la douce Aina. Son apparence se mit à changer à toute allure ; ses yeux se cernèrent de noir, ses mains devinrent blanches sous sa tunique. C’est tout ce qu’Arkai avait eu le temps de voir, et avant qu’il ait eu le temps de prononcer le moindre mot, la mâchoire de son amie se refermait sur son cou dans un claquement sec, puis la nuit sembla engloutir le jeune homme qui se sentit basculer dans le vide.
XxShadowsxX est déconnecté   Répondre en citant
L'utilisateur suivant remercie XxShadowsxX pour son message :
Ancien 08.07.2012, 04:29   #3
XxShadowsxX
Débutant
 
Inscrit : 20.03.2012
Lieu: Dans les ténèbres...
Messages: 4
Par défaut

Quand le jeune homme ouvrit les yeux, il ne pouvait plus bouger son corps. Il se trouvait étendu à l’intérieur d’une grotte, à côté d’une sorte de lac souterrain.
« Suis-je mort… ? Chuchota-t-il à son encontre.
-Techniquement, oui. Répondit une voix qu’il ne connaissait que trop bien.
-Aina ! Que m’as-tu fait ? S’enquit Arkai d’une voix étranglée par le stress.
-Ne t’inquiète pas comme ça… Les humains, tous des rabat-joies ! Je viens de te faire don de l’immortalité, de pouvoirs dépassant tout ce que tu as pu imaginer et tout ce dont tu as même pu rêver, et on dirait que je t’ai trahi… »
Au bout d’un moment, ne sachant que répondre, Arkai se sentit capable de redresser la tête, puis de se redresser suffisamment pour s’observer dans le lac, tout près de lui. Il remarqua alors qu’il était nu comme un ver. Son corps avait changé. Lui qui était mince et athlétique voyait sa musculature se transformer en un délicat amas de muscles finement ciselés. Sa peau d’ordinaire d’un rose pâle avait pris la couleur de l’ivoire. On aurait dit une statue éveillée. Ses cheveux étaient devenus un peu plus clairs, et se dressaient désormais harmonieusement sur sa tête. Ses yeux, auparavant d’un bleu quelconque, étaient devenus d’un bleu électrique, ce qui, plus que tout le reste, le choqua profondément. Il ne se reconnaissait plus.
« Eh oui, mon petit, tu n’es plus un humain désormais… Tu fais partie des vampires, la race la plus noble et la plus redoutée qui ait jamais foulé cette Terre ! » S’esclaffa Aina.
Arkai n’en revenait pas. Ce n’était pas possible. Aina… Pas elle… Il lui avait fait confiance, et quitté sa famille à cause d’elle. Elle ne pouvait pas être… Un monstre… C’était un cauchemar…
« Mais… C’est impossible… Pourquoi ? Demanda Arkai, la voix tremblotante, conscient de l’absence de lien entre ses deux questions.
-Qu’est-ce que tu crois ? Qu’entre nous, c’est l’amour de toute une vie ? Laisse-moi rire, on se connaît à peine ! Non, il me fallait un compagnon, et tu me satisfais pleinement. Alors, maintenant que tu n’as plus de famille, plus rien à toi… Je deviens ta nouvelle famille, et te redonne une vie ! Et cela me permet de ne plus m’ennuyer à mourir. Je suis ta nouvelle sœur ! »
Cela avait l’air de beaucoup amuser celle qui se révélait donc être une vampire intransigeante et implacable. C’en était trop pour Arkai, qui s’évanouit, encore trop faible.
XxShadowsxX est déconnecté   Répondre en citant
Les 3 utilisateurs suivants remercient XxShadowsxX pour son message :
Répondre

Outils du sujet
Affichage du sujet

Règles des messages
Vous ne pouvez pas créer de sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

BB codes : Activé
Smileys : Activé
BB code [IMG] : Activé
Code HTML : Désactivé

Navigation du forum


Fuseau horaire : GMT +1. Il est 17:20.


Propulsé par vBulletin® version 3.8.4
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française par vBulletin-Ressources.com
Copyright ©2011 par 'Playa Games GmbH'